Jouer de la Guitare et Chanter en même temps

Comment jouer de la guitare et chanter en même temps ?

 Pas facile de synchroniser les deux !

  • Vous avez travaillé votre morceau à la guitare et votre morceau au chant. Mais lorsque vous tentez d'en faire un mix, tout s’embrouille, tout se décale.

 

  • Vous vous concentrez sur le chant et la partie guitare devient arythmique.


  • Dès que vous vous concentrez sur la guitare, vous oubliez les paroles, vous décalez les mélodies du chant. C'est la PANIQUE !!!!

Voici quelques astuces pour remettre tout ça en place…

La mise en place rythmique

Lorsque l’on veut chanter et jouer en même temps, le principal problème est généralement le rythme.
Une fois que vous avez assimilé le rythme de la partie de guitare et le rythme de la mélodie du chant, rien n’est gagné pour autant.

Il va falloir comprendre comment les 2 rythmes s’imbriquent l’un dans l’autre de manière à réussir cet exercice polyrythmique.

Pour cela, l’idéal est de décomposer la partie de chant en fonction des syllabes des paroles.
Repérez avec quel coup de médiator ou quelle note de guitare va coïncider chaque syllabe.

C’est une méthode qui fonctionne bien, mais qui a pour inconvénient d’apporter un rendu assez scolaire où l’on décortique chaque note et chaque mot plutôt que de percevoir le morceau dans son ensemble.
C’est une étape utile mais on est encore loin d’une interprétation instinctive du morceau.

Une méthode intermédiaire consiste à ne repérer que les syllabes clés.


Ce sont les syllabes qui vont coïncider avec les principaux accents joués à la guitare.
A chaque fois que vous devez jouer un coup de médiator plus marqué sur la guitare, repérez quelle syllabe vous devez chanter à ce moment précis.
Cette méthode vous permet de prendre des points de repère fiables sans pour autant adopter une approche trop analytique, donc trop scolaire.

Ces méthodes sont utiles uniquement durant la phase d’apprentissage.
L’objectif est, comme toujours, de finir par percevoir cette imbrication entre la partie de guitare et le chant de manière totalement instinctive.

Dissocier les intensités

Lorsqu’un guitariste joue avec un chanteur, le but est, pour les 2 protagonistes, de créer une cohésion musicale dans leurs interprétations respectives du morceau.
Mais dans la pratique, l’interprétation de chacun sera influencée par sa propre perception du morceau.
Ce phénomène peut être négatif si le guitariste et le chanteur ne parviennent pas à s’accorder entre eux pour produire un rendu musical cohérent.
Mais la plupart du temps, c’est aussi ce qui permet de rendre le morceau plus organique, plus vivant.

Lorsqu’une seule personne gère les 2 rôles, celui de guitariste et celui de chanteur, les choses sont très différentes.
D’un coté, il n’y a pas de problème de cohésion parce que l’interprète sait s’il s’apprête à monter en intensité et peut donc le faire simultanément à la guitare et au chant.

D’un autre coté, cette cohésion permanente peut être un défaut.
Une note accentuée à la guitare incitera à accentuer le mot que l’on chante à ce moment-là, tandis qu’un chanteur indépendant aurait peut-être choisi de nuancer ce mot en laissant le guitariste accentuer sa note tout seul.

La difficulté est donc de faire comme si 2 musiciens jouaient ensemble, même si l’on fait tout soi-même.

 

 

 

Pour développer cette indépendance, voici un exercice intéressant, sur un morceau que vous connaissez déjà :

  • Tentez de jouer à la guitare et de chanter sans nuances d’intensité. Chantez de manière presque monotone, et n’accentuez aucune note à la guitare.


  • Faites la même chose en jouant et en chantant très fort.


  • Faites la même chose en jouant et en chantant très doucement.


  • Enfin, tentez de varier l’intensité de manière progressive : commencez en jouant et en chantant tout doucement, plus un peu plus fort, puis de plus en plus fort, jusqu’à l’intensité maximale que vous puissiez produire. Faites également la même chose en diminuant l’intensité progressivement.

Maintenant que vous avez repéré les nuances d’intensité que vous êtes capables de produire, tentons de mélanger tout ça :

  • Jouer votre morceau très fort à la guitare, mais en chantant tout doucement, créant ainsi un contraste très marqué entre l’intensité de la guitare et celle du chant.


  • Faites là même chose en inversant les rôles : chantez très fort, mais en jouant tout doucement à la guitare.


  • Enfin, tentez de croiser les intensités : jouez la partie de guitare en commençant tout doucement puis plus en plus fort. Au même moment, chantez en commençant très fort et en diminuant progressivement l’intensité. Cette dernière étape est assez difficile à réaliser mais si vous y parvenez, vous serez progressivement capable de gérer l’intensité de votre partie de guitare et de votre chant de manière parfaitement indépendante, comme si 2 musiciens jouaient ensemble.

 

Sources : Merci à Pascal de Instinct Guitare