Les Ongles du Guitaristes doivent-ils être longs ou courts

guitare-ongles-longs-1.jpgLes Ongles : courts ou longs !!!

That is the question !!!

Généralement dans le jeu aux doigts (guitare classique, folk, arpèges ou fingerpicking…) on pince les cordes avec ses ongles : cette technique permet effectivement d’obtenir un son net et de jouer des morceaux très polyphoniques. Il est donc nécessaire de laisser pousser de quelques millimètres les ongles de sa main droite pour les droitiers et gauche pour les gauchers. Suivant le son que vous voudrez obtenir, vous attaquerez les cordes avec l’ongle uniquement, ou avec l’ensemble pulpe plus ongle.

On pourrait penser que l’association ongle-bout du doigt est une innovation de notre siècle et bien non !! Au 18 ème siècle, les espagnols le pratiquaient déjà et d’après eux :

Pour obtenir une sonorité meilleure et plus forte, il est préférable de jouer avec les ongles aux conditions suivantes :

1)        Les ongles doivent être flexibles donc ni trop durs, ni trop souples

2)        Le musicien doit attaquer les cordes à l’oblique, en allongeant le doigt autant qu’il est nécessaire pour obtenir la forme voulue, sans saisir la corde mais en la touchant de manière à la faire glisser le long de la partie interne de l’ongle et après qu’elle a été déjà touchée par la pulpe du doigts.

jeux-aux-ongles.jpg

3)        Il faut que les ongles aient une longueur appropriée : une longueur excessive nuit à l’agilité des doigts ; de même, s’ils sont trop courts, ils ne se plient pas et donc n’adoucissent pas le son issu du glissement dont nous avons parlé plus haut.

4)        On peut aussi varier l’inclinaison de l’ongle pour produire des timbres différents.

En résumé : on attaque les cordes avec le bout des doigts et on fait ensuite glisser l’ongle

En gardant bien à l’esprit que la forme de l’ongle dépend beaucoup de celle de la main et des doigts, de sa rigidité, de la manière de tenir la guitare et des types de cordes.

Voici quelques conseils généraux sur la façon d’en prendre soin.

Le bout des ongles doit être oval (ni trop pointu, ni trop carré) et pas trop long car l’attaque serait imprécise ; de plus, il serait alors fragile.

Si vous jouez pendant quelques jours sans toucher à la forme de vos ongles, vous pourrez observer comment ils s’usent, ce qui vous fera mieux comprendre quel est votre type d’attaque et donc comment les couper.

Pour soigner les ongles il faut une pince à ongles ou des petits ciseaux de manucure (afin d’avoir des coupes nettes quand ils sont trop longs), une lime métallique ou en carton à granulation fine. La lime sert à donner à l’ongle un profil approprié sans abîmer ses fibres et le papier-émeri permet d’achever l’opération pour obtenir des ongles lisses, compacts et sans aspérités. Capables de produire des sons nets et propres.

Si vous avez des ongles fragiles, ne boudez pas les produits renforçant : en cas de problèmes (ongles particulièrement cassants, ondulés ou dentelés) n’hésitez pas à aller consulter un spécialiste.

Si vous optez pour la technique du toucher à l’ongle, sa compacité et sa bonne santé seront déterminantes pour la beauté du timbre et la couleur du son.

Si malgré tous vos bons soins vos ongles partent en « vrille » vous pourrez utiliser des Alaska Pik

alaska-pik.jpg

Et voici plus en détails un petit cours onglesque...

Si les ongles sont trop longs, la vélocité va se voir considérablement réduite de part la résistance des ongles frottant sur la corde.Une mauvaise forme d’ongles peut également créer des résistances indésirables contre la corde et provoquer des sons eux aussi indésirables.

La raison pour laquelle nous jouons avec nos ongles est de nous aider à mieux contrôler la corde, afin d’accroître le volume sonore et de contrôler la tonalité. Il est donc important que vous maitrisiez leur forme de façon à les rendre plus facile à jouer et que le son généré soit agréable.

La longueur des ongles

Pour mesurer la longueur de vos ongles, maintenez votre doigt horizontalement et placez une lime contre le doigt en formant un angle droit. L’ongle et la pulpe du doigt doivent toucher la lime à peu près en même temps, si la longueur est bonne. Il faudra incliner la lime vers l’avant ou l’arrière si l’ongle est trop long ou trop court.

longueur-ongle-1.jpg

Les types d’ongles

Ces schémas représentent les quatre formes de base :

 forme-ongle.jpg

courbe (Type A) plats (Type B) repliées vers le bas (Type C) repliées vers le haut (Type D)

Alors que le Type A est la courbe idéale, les trois derniers schémas sont les formes les plus communes.

Comment

se limer les ongles.

forme-ongle-bon-mauvais.jpg

Il existe différentes raisons pour lesquelles la forme d’un ongle sera plus ou moins avantageuse. L’une des questions les plus importantes est de savoir comment la corde se déplace après avoir été attaquée par l’ongle.

forme-ongle-1-a-4.jpg

Les formes #1 et #2 tire la corde vers le haut avec trop de résistance. Ces formes nous empêchent également d’utiliser la totalité de l’arrête de l’ongle, car la corde, après son attaque se libère à peu près au milieu de l’ongle, n’utilisant par là que peu de l’arrête de l’ongle.

Les deux formes (#3 et #4) permettent à la corde de se déplacer comme si elle était guidée par une "rampe" et la libération de l’ongle se fera plus facilement, en même temps qu’une longueur maximale de l’arrête de l’ongle sera utilisée.

Votre type d’ongle déterminera laquelle de ces deux formes est la plus adaptée, mais ils doivent permettre à la corde d’être guidée, comme par des rampes.

Les anciens conseils qui nous proposaient de limer nos ongles en fonction du contour du doigt de la main ne suffisent, ne fonctionnent pas toujours. Bien que si cette forme vous semble réussie, ce que la corde "voit" de son angle, c’est une colline qui doit être franchie. Parfois, si elle est trop arrondi, comme dans la forme n °2, un point se développe, créant encore une plus grande résistance et une libération de ce point encore plus abrupte. Ceci est absolument mauvais si votre ongle est de type C, ou si vous avez des ongles crochus. Avec des formes #1 ou #2, le crochet est exagérée au lieu d’être minimisé.

Les ongles de forme #3 et #4 sont tous les deux efficaces, mais ont des effets différents. La forme n °3 est la plus commune et la plus avantageuse, car en appuyant sur la corde, il l’aide à "rentrer" vers la table d’harmonie.

Cela provoque généralement un son plus ample. Parce que la "rampe" est inclinée vers le haut, cette forme peut conduire à beaucoup plus de résistance que la forme n° 4. Comme vous pouvez le voir, la forme n° 4 est légèrement incliné vers le bas, ce qui permet une libération de la corde très rapide, très "lisse" laissant penser à certains joueurs que le doigt glisse hors de la corde.

Si vous avez eu un problème pour trouver une forme qui corresponde à votre type d’ongles, le chapitre suivant contient des informations utiles.

forme-ongle-a.jpg

forme-ongle-b.jpg

forme-ongle-c.jpg

forme-ongle-d.jpg


Façonner l’ongle

Toujours utiliser une lime, par opposition à un coupe-ongles, pour façonner vos ongles de la main droite. Les coupe-ongles laissent les fibres de vos ongles avec des terminaisons en dents de scie, même si vous les polissez avec du papier de verre.

lime-ongle.jpg

Toujours placer vos ongles face à vous. Positionnez la lime sous l’ongle avec un léger angle descendant vers la surface de la lime. Ceci vous donne la vue idéale de la pointe de l’ongle. Essayez de créer une ligne droite comme l’illustre le dessin.

Idéalement, la lime touchera le bord de l’ongle de manière uniforme sur sa largeur. Si la forme de votre ongle est trop ronde, vous remarquerez que cela est du à un mouvement de balancement de la lime, qui se déplace autour de l’ongle.

La forme de l’ongle n’est pas droite ou plate. elle semble toujours arrondie, mais peut-être pas aussi ronde que la chair du bout des doigts.

Ces idées pour façonner vos ongles ne sont que des suggestions. Il existe de nombreuses variations sur les quatre types de structure des ongles mentionnées dans ce chapitre. Alors que j’ai constaté que les formes proposées ici fonctionnent de manière constante, votre propre expérimentation est encouragée, voir nécessaire. Découvrez ce qui fonctionne et semble le mieux pour vous.


Angle et placement

Afin d’obtenir un son plein , nous devons accorder une attention particulière à l’angle d’attaque de la main sur la corde. Notez que lorsque les doigts sont placés initiallement sur les cordes, c’est la pulpe du doigt qui fait contact. L’ongle ne rentre en contact que lorsque la pression du doigt est appliquée. L’illustration ci-dessous montre un angle intéressant.

ongle-et-cordes-1.jpg

Lorsque le doigt se déplace en ligne droite dans la paume de la main sous cet angle, il attaque une grande partie de la surface de la corde (la corde utilise alors l’ongle comme une "rampe") qui produit des sons. De ce point de vue, cependant, il peut se créer un bruit de frottement sur les cordes graves, et la forme doit donc être ajustée à l’angle d’attaque pour jouer sur la quatrième, cinquième et sixième cordes.