Le Bottleneck

Qu’est-ce qu’un Bottleneck ?

A quoi sert cet accessoire mystérieux utilisé par les bluesman ?!

Avez-vous déjà vu quelqu’un qui joue tranquillement de la guitare… puis qui prend un briquet, le plaque sur les cordes de sa guitare et se met à jouer un air qui vous fait penser que vous êtes sur une île déserte, dans un hamac, sous un palmier… 

C’est ça l’effet bottleneck !! Un accessoire que l’on plaque sur son manche pour avoir l’effet du son des guitares Hawaïennes !!

On utilise beaucoup cet accessoire dans le blues pour donner aux « slide » une couleur particulière, comme pour l’effet « bend » qui permet de jouer des notes intermédiaires… le bottleneck existait bien avant les pédales d’effets et il peut être utilisé autant sur une guitare acoustique que sur une guitare électrique !

> lire la suite...

Le bottleneck (mot anglais signifiant « goulot de bouteille ») car à l'origine, les bluesmen utilisaient un goulot de bouteille, le faisant glisser (slide) sur les cordes de la guitare. Le plaçant sur un doigt de la main ; sur l'annulaire si la guitare est accordée en open-tuning, ou sur l'auriculaire si l'accordage est standard, les autres doigts restant libres pour jouer les accords.

Souvent en verre ou en métal donnant ainsi un son métallique froid ou chaud s'il est en céramique ou porcelaine.

Vous trouverez dans les magasins différentes matières pour un son spécifique ainsi que plusieurs tailles pour s'adapter à toutes les morphologies

Technique

Pour obtenir une note juste, il faut le placer exactement au-dessus de la frette correspondante à la note désirée, celle-ci sera alors identique à la note frettée à la même case et la même corde. Il ne faut pas appuyer trop fort, le bottleneck doit glisser sur les cordes sans frotter sur les frettes de manière à éviter les bruits parasites. La principale difficulté du jeu en slide est la justesse des notes, un tout petit écart donnant des notes fausses.

Le bottleneck permet de jouer en slide c’est-à-dire en glissando. Dans ce cas, c'est la position où le bottleneck est posé sur la corde qui détermine la hauteur de la note. La corde n'est pas appuyée contre la touche et la frette ne joue donc pas de rôle. Le jeu au bottleneck permet d'obtenir des notes intermédiaires entre deux cases (notes qui ne sont autrement possibles que par bend). Pour obtenir la note correspondant à une case donnée, il faut positionner le bottleneck au-dessus de la frette correspondante, légèrement plus proche du chevalet.

Le bottleneck peut être utilisé aussi bien sur une guitare électrique que sur une guitare acoustique. Afin d'éviter un contact parasite des cordes contre les frettes, on règle généralement l'action assez haute. Certaines guitares semblent néanmoins particulièrement adaptées, notamment les guitares à résonateur (type Dobro ou National). Certains modèles ont d'ailleurs un manche de section carrée, n'étant pas destinés à un jeu classique. De plus, il existe des instruments (acoustiques ou électriques) dédiés à la pratique du slide, comme les guitares hawaiiennes, les lap-steel ou les pedal steel guitar.

La matière du bottleneck influe sur le son produit et il existe une large gamme de formes pour s'adapter à l'anatomie et au jeu du guitariste, ainsi qu'à la légère courbure transversale du manche. Porté à l'annulaire ou à l'auriculaire, il permet au guitariste de continuer à utiliser ses autres doigts de manière traditionnelle et d'alterner ainsi le type de jeu. L'accordage de la guitare est par ailleurs fréquemment modifié afin de permettre de jouer des accords avec le bottleneck (cf. accord ouvert).

Certains joueurs de blues utilisaient une variante du bottleneck appelée hambone (os de jambon), qui consiste en un fémur de porc évidé, qui, passé à l'auriculaire, permet de faire des glissendo.

 

Source Wikipedia

Photos de Dake